Commissaires-priseurs

Qui est-il ?

Le commissaire-priseur s’occupe de l’inventaire, de l’expertise et de la vente d’œuvres et d’objets d’art. Il peut être chargé soit des ventes judiciaires, soit des ventes volontaires.

 

En tant qu’officier ministériel, il est le seul habilité à diriger des ventes judiciaires, c’est-à-dire d’objets saisis lors de faillites ou de redressements judiciaires.

Lorsqu’il a en charge la vente des objets de valeur, en plus de l’estimation des biens, il peut être amené à organiser des expositions pour présenter ces objets (meubles, tableaux, argenterie, livres)

 

L’ordonnance 2016-728 du 2 juin 2016, prise en application de la loi « Macron » du 6 août 2015, vise à créer la profession de commissaire de justice qui regroupera progressivement les professions d’huissier de justice et de commissaire-priseur judiciaire.

Cette nouvelle profession verra le jour à compter du 1er juillet 2022 et remplacera totalement les deux autres à compter du 1er juillet 2026.

 

Notre mission… 

Que vous connaissiez ou non le journal dans lequel vous souhaitez faire paraître vos ventes et vos journées d’expertises, OSP facilite la publication de vos publicités grâce à nos partenariats.

Supports locaux, national ou étrangers, nous vous proposons le support le plus adapté à vos besoins.

Nos objectifs

  • Cibler au mieux le public que vous souhaitez toucher et en apportant un maximum de visibilité à vos évènements,
  • Trouver le format, la rubrique et définir ensemble la date de publication la plus opportune en fonction de l’évènement à annoncer (vente, journée d’expertise),
  • Respecter votre budget
  • Envoyer vos justificatifs de parution dans les plus brefs délais
  • Revenir vers vous pour faire un bilan de la campagne.

Nos partenariats :

Forts de nos partenariats avec les supports de presse tels que Le Figaro, La Croix, Le Progrès, Le Dauphiné Libéré ou encore Ouest France…, nous assurons une diffusion efficace de vos annonces de ventes ou de vos journées d’expertises dans le plus strict respect des obligations légales et de vos contraintes budgétaires.


Laisser un commentaire